Comment choisir sa mutuelle de presse ?

mutuelle de presse

Publié le : 05 septembre 20225 mins de lecture

Les aléas de la vie sont souvent capricieux. Tout peut arriver, et cela peut arriver quand on s’y attend le moins. Les professionnels de la presse, comme tant d’autres, ne font pas exception. Accidents de travail malheureux, maladies, infections dues aux conditions climatiques, entreprises et associations se sont regroupées en mutuelles pour faire face à tous ces aléas. Chaque membre contribue à garantir une couverture sociale en cas d’accident ou autre. La mutuelle existe pour protéger ses membres de l’insécurité sanitaire et des événements malheureux de la vie. Si vous êtes un professionnel du monde des médias, la question serait de déterminer comment choisir la bonne mutuelle ? Si vous souhaitez en savoir plus, ce guide vous fournira toutes les informations dont vous avez besoin.

Définissez vos attentes avant d’entamer les démarches contractuelles !

La mutuelle de presse gère les caisses d’assurance santé de ses membres. En d’autres termes, vous contribuez à garantir des soins médicaux de qualité et adaptés. Cependant, un contrat peut être personnalisé (cela signifie que les modes de remboursement, les prestations, les conditions de prise en charge et autres dépendent de votre contrat avec la mutuelle). La première chose à faire est de définir vos attentes vis-à-vis de la mutuelle. Les services et les garanties qu’elle propose vous conviennent-ils ? En France, un contrat avec une mutuelle ne peut être résilié (sans justification) qu’après un an d’ancienneté dudit « contrat ». Aussi, un reporter ne pourrait se retirer de sa mutuelle communication qu’un an après sa signature (sauf si le reporter a des justifications suffisantes). Avant de prendre contact avec une mutuelle, pensez à définir vos attentes.

Évaluez vos dépenses moyennes de santé avant de choisir une mutuelle de presse !

Dans certains pays européens, des mutuelles comme la mutuelle de spectacle ou encore la mutuelle cinéma demandent à leurs adhérents de remplir un questionnaire médical. En effet, certaines professions sont plus dangereuses que d’autres (comme cascadeur). Et certaines professions nécessitent beaucoup de déplacements (et le changement d’air et d’environnement augmente considérablement le risque de contracter diverses maladies). Le questionnaire médical existe pour que la mutuelle puisse évaluer dans quelle mesure vous êtes une personne à risque ou non. Optez pour une mutuelle qui n’exige pas ce formulaire. Les primes d’assurance maladie sont, dans la plupart des cas, majorées lorsque l’adhérent est classé comme « personne à risque ». Préparez également une estimation approximative de vos dépenses de santé moyennes. Le système immunitaire de chaque personne varie. De même, une personne est plus sensible à certaines maladies que d’autres (par exemple, les personnes atteintes de sinusite sont plus vulnérables en hiver) et a aussi des préférences de traitement en termes de médicaments.

Utiliser les comparateurs de mutuelles santé en ligne !

Le choix d’une mutuelle santé n’est jamais facile, surtout lorsqu’il s’agit d’un contrat individuel. Les différents services proposés par la mutuelle de presse sont strictement réglementés et pointilleux. Il est clair que dans ces situations, les conseils de bons conseillers expérimentés sont indispensables. Sur le web, il existe plusieurs sites qui proposent ce que l’on appelle des « comparateurs de mutuelles ». Ils vous aident à faire le choix en réalisant pour vous des devis comparatifs (par exemple : comparer les prix d’une mutuelle culturelle avec une autre). N’hésitez pas à recourir à ces services pour avoir des indicateurs quantifiables et comparables. N’oubliez pas que les mutuelles aux grands noms ne sont pas forcément celles qui ont les prix les plus avantageux.

Le choix de la bonne mutuelle de presse dépend de plusieurs facteurs. Ce choix est principalement conditionné par les services proposés par la mutuelle (les garanties qu’elle peut offrir et les soins qu’elle ne couvre pas), mais aussi par les conditions de santé de l’adhérent (frais de santé). Entre autres, utilisez les outils de comparaison des mutuelles en ligne, faites des estimations de vos dépenses de santé moyennes, portez une attention particulière aux soins non couverts par la mutuelle.

Plan du site