Assurances sante

Les nanoparticules des crèmes solaires sont-elles dangereuses?

Les crèmes solaires représentent un produit incontournable en matière de protection capillaire contre les effets du soleil. Toutefois, sa composition suscite des débats quant à la présence de nanoparticule. Cette dernière qui pourtant est à l’origine de cette belle texture de la crème. Aussi, il semble important d’être informé afin de pouvoir prendre les mesures qu’il faut.

La particularité des crèmes solaires

Aujourd’hui, la praticité mais aussi le côté esthétique est devenue primordiale. D’ailleurs, il s’agit même de l’objectif des plus grands fabricants de produits cosmétiques. Il est question alors de mettre à l’aise le consommateur dans l’application du produit en question. À cet effet, les efforts sont axés sur la présentation, le format du packaging, le parfum ainsi que la texture du produit. Pour une crème solaire, la texture est la plus travaillée.

À l’origine de cette teneur tant recherchée dans les produits, l’usage des nanoparticules est très fréquent. Pourtant, la crème solaire s’applique directement sur la peau et s’étale sur une surface assez importante du corps. La pénétration de nanoparticules dans le corps est plus facile. Dans les produits, elles apparaissent sous la forme du dioxyde de titane. Cependant, le fait est que l’usage de la crème solaire constitue la solution et représente le premier recours afin de protéger sa peau des effets des rayons du soleil. Si vous êtes donc à la recherche de produits cosmétiques ou de crèmes solaires sans cet élément, sachez que sur certain site de parapharmacie en ligne, vous pouvez facilement en trouver.

Conseil pour mieux décider

Mais qu'est-ce que les nanoparticules ? Il s’agit d’une molécule reconnue pour sa taille. En effet, elle est plus petite comparée à une cellule. Sachez que les nanoparticules ont réussi à envahir le secteur du cosmétique. En effet, de par leur présentation c'est-à-dire sous forme de gel ou de poudre, elles sont mixées aux composants des produits afin de leur donner cette texture telle que l’on voit. C’est cependant, à cause de ce caractère trop petit que les doutes persistent quant à sa nocivité pour l’organisme.

En effet, elles pénètrent et envahissent facilement le corps. À cet effet, l’Afssaps lance des recommandations sur l’usage de produits contenant des nanoparticules sur une peau abimée. Mais encore d’éviter les sprays et les aérosols au risque d’affecter les poumons. Toutefois, à voir la texture de votre crème solaire, elle pourra vous informer si le produit en question contient oui ou non des nanoparticules.

Les publications similaires de "Actualité"

  1. 25 Août 2018Faut-il faire des cures de magnésium en hiver ?45 vues
  2. 15 Août 2018L'arrêt du tabac améliore la santé mentale des fumeurs60 vues
  3. 9 Janv. 2018Trouver des informations concernant une greffe capillaire291 vues
  4. 27 Nov. 2017Les qualités d’un bon kinésithérapeute432 vues